Le Chocolat de Bayonne: 1 patrimoine fréquentable?

lauburuPour les acteurs locaux, professionnels en chocolaterie, il est indéniable que le chocolat de Bayonne appartient au patrimoine gourmand basque, et, de facto, français. Or, qu’en est-il pour les touristes et « étrangers »? Le reconnaissent-ils comme tel ? A en juger par le millier de personnes qui s’est déplacé pour assister aux Journées du Chocolat en 2015, on peut supposer que oui. D’autant plus quand une journaliste de Dordogne implantée au PB depuis deux ans à peine se fait le chantre du chocolat de Bayonne comme d’une spécialité locale. C’est également le propos qu’a tenu Julie Andrieu dans ses Carnets consacrés au PB, en concoctant une tarte du chocolat, relevée d’un soupçon de piment d’Espelette. De la même façon, la renommée des ambassadeurs du Chocolat de Bayonne choisis cette année laisse à penser qu’ils reconnaissent un patrimoine dans le Chocolat de Bayonne, et tiennent d’ailleurs à cœur leur rôle d’ambassadeur, qui est d’« aller dire ailleurs les bienfaits du Chocolat de Bayonne. » En outre, nombre de touristes, notamment chez Pariès, par exemple de région parisienne, nous disent qu’ils ont beau se fournir dans la boutique de Paris à l’année, ils se sentent obligés de revenir chaque été dans une boutique de la Côte Basque, car « ici, ça a le goût du soleil et de la mer », et incorporent totalement le paysage local, chose qu’ils ont du mal à retrouver dans la boutique de Paris, car « cela perd de son authenticité ». En effet, selon Périco Légasse, « un produit doit avoir la gueule de la où il est né et les tripes de celui qui l’a fait ». Pr ailleurs, toutes les villes portuaires véhiculent avec elles un imaginaire d’exotisme, d’aventure, de lointain, d’inconnu, dont Bayonne profite également, grâce à l’arrivée des fèves de cacao par le Port Neuf autrefois ; et cela fait rêver les gens. Denis Ortoli l’a bien compris, lui qui nous dit que « le chocolat doit rester un rêve, un produit inaccessible, de luxe, censé nous faire voyager, et pas ancré dans le quotidien ». Et c’est ce qui se produit : le chocolat reste un produit plaisir, que l’on offre plus volontiers que l’on ne s’offre à soi-même. Je pense par exemple aux négociations avec Ikea concernant la création d’un magasin sur Bayonne. Sur la table, à chaque fois, le maire de l’époque tenait à ce qu’un plateau de chocolats de Bayonne soit offert, comme à l’époque de l’âge d’or du chocolat, durant laquelle le chocolat faisait office de cadeaux officiels et officieux, en guise de remerciement ou pour adoucir une demande. C’est dire l’importance du Chocolat à Bayonne et la force de son imaginaire. On peut désormais parler de tourisme gourmand, d’autant que l’Atelier du Chocolat (de Bayonne) aidé d’autres acteurs professionnels a mis en place, il y a déjà quelques années, la route gourmande des basques, au milieu de laquelle figure en bonne place le chocolat de Bayonne, parmi le porc basque Kintoa, le fromage de brebis d’Ossau-Iraty, le gâteau basque notamment. Or, pourquoi Serge Andrieu, fondateur de l’Atelier du Chocolat de Bayonne, n’a daigné répondre à mes questions, et a ôté sans se faire remarquer « de Bayonne » du nom, sauf sur sa toile rue Alsace Lorraine, sur laquelle figurait hier encore (j’avais 20 ans…et oui, j’y crois encore…promis, demain j’arrête…STOP!) “ATELIER DU CHOCOLAT DE BAYONNE”?
C’est ce que nous allons tenter de comprendre dans l’article final (tadam, tu touches au but l’ami, je suis fière de toi! ): Un signe officiel de qualité pour le Chocolat de Bayonne? Viens donc le lire et me donner ton avis! Comment, qu’ouis-je? Tu ne veux point? Que nenni? Pourtant, tu n’as pas subi (admire ma compassion à ton égard) toute ma démonstration sans rechigner pour ne pas avoir d’avis sur la question?!
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s